Qui sommes nous ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’association Mycorium sauvage a été créée à Saint-André-en-Vivarais en 2017 où elle est depuis installée. Face aux défis écologiques auxquels l’humanité doit faire face et les besoins exponentiels en ressources naturelles, l’association cherche des solutions et agît en ce sens. Son but est également de transmettre à toutes et à tous des connaissances relative à l’incroyable monde des champignons, qu’il s‘agisse de cueillette, de comestibilité, de toxicité, de gastronomie, de vinification, de sensibilisation, de l’interaction des champignons avec leur environnement (la forêt, les plantes, les insectes, les animaux et l’homme), de mycotropisme donc (perma-culture avec les champignons, association champignon et végétal, culture de champignon), de dépollution des sols, du développement de nouveaux matériaux et de technologie à partir ou avec des champignons.

Son nom, Mycorium, cherche à illustrer cela en réunissant les mots « myco » (ce qui est relatif aux champignons), forum (un espace d’échange avec tous) et symposium (réunion de spécialistes).

L’association est exclusivement composée de bénévoles qui sont avant tout passionnés de nature et qui ont conscience de l’importance de faire découvrir le monde étonnant et la face cachée des champignons, sa richesse insondable et leur rôle fondamental dans notre existence au quotidien. L’association a également le plaisir et l’honneur de compter parmi ses membres bénévoles d’éminents mycologues, scientifiques et experts reconnus dans de multiples domaines, des « cueilleurs professionnels », des agriculteurs, des animateurs natures, et tout simplement des amoureux de la nature et des champignons quel que soit leur niveau de connaissance.

Jérôme Legros animant une conférence-débat sur les potentielles fonctions des champignons intégrés dans les écosystèmes agricoles / Julien Thomas intervenant sur « le sol vivant pour maîtriser la bio-contamination des polluants au jardin – Forum 2019

Concrètement, au cours de l’année, cela se traduit par l’organisation de sorties nature autour des champignons, des lichens ou de la botanique notamment à Saint-André-en-Vivarais mais aussi dans la Loire. Il est aussi organisé des ateliers de myciculture. Certains membres de l’association donnent également des conférences et l’association est présente dans plusieurs foires locales pour créer et animer des expositions présentant champignons et lichens (la fête des champignons de Saint-Bonnet-le-froid, la fête de la châtaigne de Désaignes, à Saint Agrève, etc.)

Parties de l’exposition de la foire des champignons de Saint-Bonnet-le-Froid en 2019 et de l’exposition pour le forum de l’association réalisée par le Mycorium sauvage

L’association est également composée de plusieurs commissions qui mènent une réflexion voire des actions sur des problématiques ciblées en travaillant avec des spécialistes des sujets choisis.

On trouve par exemple la commission « mycotropisme » (myciculture et myco-agriculture) qui mène des recherches sur le rôle des champignons dans le développement de cultures dénuées de tout pesticide ou encore sur les méthodes et les espèces éligibles à la culture de champignons. C’est dans ce cadre que cette commission accompagne le développement de filière de culture de champignons que ce soit en France et en Europe, au Canada mais aussi en Afrique avec notamment 3 dossiers particulièrement suivis, au Bénin (développement d’une exploitation), au Burkina Faso (dépollution des sols et revalorisation des déchets agricoles), au Sénégal (produits dérivés à base de farines de champignons pour lutter contre la famine).

Une autre commission travaille sur la « cueillette des champignons », sa portée et ses conséquences. Elle travaille à développer des moyens de sensibilisation des cueilleurs, pour favoriser le renouvellement de la ressource et le respect du biotope sur lequel ils interviennent, mais également pour faire connaître la législation applicable en fonction des endroits de cueillette.

La commission « cueilleur professionnel » mène une réflexion sur ce qu’implique la professionnalisation de la cueillette, qu’il s’agisse de préserver la ressources, des rapports avec les acheteurs (restauration, maraîchage, vente en gros), de l’encadrement et de la valorisation de cette activité aussi bien d’un point de vue éthique que légal. Ce travail est réalisé avec l’aide de mycologues de renommée internationale, de chefs de grand restaurant étoilé, de pharmaciens, de cueilleurs responsables et de juristes.

Enfin, une dernière commission œuvre à la création et au développement de parcours pédagogiques destinés aux plus jeunes ou à tous les âges pour sensibiliser et faire découvrir ce monde insoupçonné pourtant indispensable à notre survie.

Le point d’orgue de l’année est le forum qui se tient annuellement sur plusieurs jours début octobre à Saint-André-en-Vivarais (voir les programmes des éditions en fin d’article). À travers des conférences, des ateliers, des balades mycologiques et des expositions, des spécialistes interviennent pour faire découvrir les multiples facettes du monde des champignons.

Parce que cet événement est ouvert à tous, on y rencontre aussi bien les membres de l’association que des curieux, des visiteurs de passages ou des localités voisines, et aussi bien des experts dans les multiples domaines qui sont abordées que des familles, autant de gourmands que de personnes désireuses de s’informer et d’approfondir des sujets plus techniques.

Le forum est avant tout un lieu d’échange laissant à chacun la possibilité de discuter, de partager avec les intervenants qui viennent de nombreux horizons différents (Agronomie, cuisine, taxonomie, toxicologie, agriculture alternative, étude des sols vivants, bio- myco- matériaux, économie circulaire, produits dérivés, cuir de champignon, bio mimétisme, ramassage raisonné professionnel).

 

 

 

 

 

 

 

 

Sortie nature animée par Marc-André Sélosse et Hervé Covès / Jacques Marcon lors de l’atelier « cuisiner les champignons comme un chef » (forum 2018 et 2019)

Lors de cet évènement, l’association a bien sûr à cœur de présenter la plus belle des expositions de champignons, encadrée par certains des meilleurs mycologues français, de la microscopie pour la détermination des espèces, mais aussi des ateliers (cuisine avec un chef 3 étoiles, culture des champignons comestibles) et des activités spécifiques pour les enfants. Le forum, qui s’inscrit d’ailleurs depuis 2019 dans le programme de la fête de la science, consacre le lundi qui suit le weekend du forum aux groupes scolaires.

 

Hervé Cochini au forum lors de la journée des enfants

L’association Mycorium sauvage souhaite vraiment rassembler des personnes venant d’horizons variés mais aussi d’âges et de niveaux d’expertise divers. Nous pensons que c’est par la sensibilisation et l’apprentissage dès le plus jeune âge aux problèmes écologiques, qui passent notamment par la compréhension des mécanismes mis en œuvre par les champignons, que nous participerons à la préservation de la nature.

Vous pouvez venir échanger avec nous sur toutes les problématiques liées aux champignons sur les groupes Facebook :

Coprinus picaceus    1
Faerberia carbonaria      2
Daedalea quercina      1
Amanita muscaria    1
Phyllotopsis nidulans    3
w7                         2
Astraeus hygrometricus      5
Coprinellus disseminatus     15
Entoloma nitidum 2
Psathyrella sp     7
Aleuria aurantia     1
Mycena rosea (1)
Lactarius chrysorrheus     2
Peziza badia                    6

L'équipe du Mycorium

Damien Duverger

Cofondateur et animateur du Mycorium sauvage. C'est notre spécialiste de la microscopie dans l'association. Il est aussi le roi des groupes facebook ( Champignons de nos régions, La cuisine à Dudu....)

Ayda Khadhri

Maître assistante à la Faculté des Sciences de Tunis. Elle est la correspondante et représentante du Mycorium Sauvage en Tunisie, notamment pour la commission lichen. 

Héléna Amalric

Cofondatrice et animatrice du Mycorium sauvage. Elle sait tout faire, et d'ailleurs on lui fait tout faire (les affiches du forum, le site.....)!! Mais chuttttt, elle ne s'en est pas encore apperçue !!!

Nassidatou Kossoko Achimi

Mycicultrice et membre de la commission "agriculture et mycotropisme", elle est notre représentente au Benin.

Julien Thomas

Il nous explique qu'il faut faire attention ou on met les pieds, car le sol est vivant ! Il est coordinateur de la commission "agriculture et mycotropisme" et notre spécialiste des sols vivants.

Mister Fonge

Ce n'est pas de notre faute, c'est lui le responsable !!

Jeune cultivateur de champignons du Burkina Faso

et correspondant  du Mycorium Sauvage pour

l'Afrique de l'Ouest

Issoufou Zoungrana
Hervé Coves

Membre d'honneur

Ingénieur agronome, il se passionne pour les êtres vivants, champignons, bactéries, plantes et animaux ainsi que les relations qui les unissent. Auteur de nombreux ouvrages, il est aussi le parrain du Forum Mycélium. Sa maxime : « la Vie est belle »

Martine Régé-Gianas

Membre d'honneur

Trésorière de la Fédération Mycologique et Botanique Dauphiné-Savoie, représentante de Marianne Meyer, spécialiste européen des myxomycètes.

Gérard Mottet

Membre d'honneur

Président de la section mycologique du foyer rural de Montmélian (Savoie), mycologue de terrain.

Pierre Roux

Membre d'honneur

Pharmacien et mycologue, auteur de « Mille et un champignons » et « Le Guide Des Champignons - France Et Europe » en collaboration avec Guillaume Eyssartier, spécialiste de la microscopie et de l’étude des spores.

Eric Michon

Membre d'honneur

Président de la société d’histoire naturelle de Voiron chartreuse

Mycologue référant des Centres antipoison de France, Belgique & Luxembourg

Gil Burban

Membre d'honneur

Ingénieur biomiméticien ​, il a fondé et dirigé le laboratoire en éco-technologies Polypop Industries SAS.

Joseph Bartolomé

Il est avec nous depuis le début et c'est notre spécialiste photographe, plus c'est petit et plus ça lui plait !

Alpha Sow

Membre de la commission "agriculture et mycotropisme", il travaille sur les champignons pour améliorer la vie dans son pays. Il est notre représentant au Sénégal.

Marc André Selosse

Chercheur au Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, auteur de nombreux ouvrages, notemment le formidable "jamais seul"

J B Cokelaer

Membre d'honneur et surtout notre myco-pharmacien préféré, et oui il en existe encore et en plus il est avec nous !!!

 
Josy Chomel

Heureusement qu'elle est là pour gérer les ingérables ! Finalement elle est la seule qu'on écoute !

Thierry Chomel

Il est notre trésorier adjoint et surtout adhérent du premier jour. Il ne craint plus personne en Massey Ferguson!! 

Régis et Jacques Marcon

Membres d'honneurs

Dans ce petit village de Saint Bonnet le Froid (Haute-Loire), la famille Marcon concilie l’excellence en cuisine et l’intelligence écologique. Pour Jacques, fils de Régis, chef de cuisine, le marché dicte le tempo d’une cuisine trois étoiles qui ne fait pas mentir sa réputation.

© 2023 by Nature Org. Proudly created with Wix.com